Faire du sport avec son chien, oui mais lequel ?

Faire du sport avec votre chien est bénéfique autant pour vous que pour votre animal de compagnie. Sauf qu’avec les innombrables sports canins qui existent, il est vrai qu’il n’est pas facile de faire votre choix. Le mieux est de toujours d’opter pour une activité adaptée aux capacités et à la morphologie de votre chien.

Faire du sport avec son chien, oui mais lequel ?

Pratiquer un sport avec son chien : ce qu’il faut savoir

Pour vivre des moments uniques avec votre chien, rien de tel que le sport canin dont l’objectif est de mettre en valeur la volonté, l’énergie et l’obéissance de l’animal. Une bonne éducation est donc essentielle à la pratique de ces activités et le chien doit être le plus obéissant possible. Vous pourrez trouver des informations sur les chiens et la manière de bien les éduquer sur des sites spécialisés. Mais pour devenir un vrai champion dans ces sports, passer par des clubs d’éducation est préférable.

Vous pouvez emmener votre animal de compagnie au sein de ces nombreuses associations pour affiner son dressage. Devenir adhérent de ces clubs est d’autant plus indispensable s’il développe des troubles de comportement ou refuse d’obéir à vos ordres. Une fois qu’il aura maîtrisé le sport en question, vous bénéficierez ensemble de plusieurs avantages. Non seulement vos liens seront renforcés, mais en plus vous pourrez vous dépenser autant que vous le désirez avec Médor et dans les meilleures conditions possibles. Si vous êtes un véritable amoureux de chiens, c’est l’occasion de rencontrer d’autres passionnés dans une ambiance conviviale et festive.

Quel sport choisir ?

Pour tirer profit de tous les avantages apportés par le sport canin, encore faut-il bien choisir. Parmi les plus prisés figure l’agility qui consiste à réaliser en un minimum de temps un parcours d’obstacles. Poteaux, pneus, tunnels, haies, rampes ou balançoires, le chien devra faire appel à ses capacités de coordination, de souplesse et de vitesse pour réussir les épreuves.

Autre sport très intéressant : le canicross. Attachés ensemble, le maître et le chien doivent courir sur une distance de 7 km. Une des règles principales de cette discipline est que le maître ne doit jamais dépasser le chien.

Dédié surtout aux chiens de garde ou aux chiens de berger, le ring est aussi une activité intéressante à pratiquer puisqu’elle réunit épreuves de mordant et d’obéissance. Le chien doit faire des sauts, des exercices d’assouplissement et de mordant (attaque, défense etc.).

Si vous voulez vous adonner à des activités originales, vous pouvez aussi vous essayer au flyball. Ce dernier est populaire dans les pays anglo-saxons mais en France, il n’est pas encore très répandu. L’idée ici est donc de lancer un frisbee et demander à l’animal de l’attraper et de le rapporter.

Dernière activité et non des moindres : le dog racing qui est certainement l’une des disciplines les plus difficiles à pratiquer. L’idée est de créer une chorégraphie et de la danser avec le chien sur fond de bonne musique. Il s’agit d’une variante de l’obé-rythmée qui est accessible à toutes les races de chiens, à condition que celles-ci fassent preuve d’une grande obéissance.

Écrit par Paul le dans Du sport en tongs

Sors tes tongs et relaye sur les réseaux sociaux

Laisse un commentaire si t’as tes tongs

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : cepwmg4w6j